Nadežda Kozomara
Psychologue Psychomotricienne
Psychologist Psychomotor Therapist
Psiholog Terapeut Psihomotorike

Sous-titre

C’est quoi la psychomotricité?

La profession paramédicale qui traite les troubles psychocorporels en reliant les dimensions affective, cognitive et motrice de l'individu. 

La psychomotricité porte un regard globalisant sur la personne, du nourrisson à la personne âgée. Les comportements moteurs sont envisagés en fonction de leur liens avec l'état psychique, affectif et relationnel et elle considère les liens et les effets qu’ils ont l'un sur l'autre. Ainsi le psychomotricien agit sur le corps pour harmoniser ces fonctions. 

Par les médiations psycho-corporelles, le psychomotricien aide à trouver ou retrouver un équilibre psycho-corporel, à mieux prendre conscience de son corps, à le maîtriser, à en faire un instrument capable de s’exprimer et de communiquer.  Quelle qu'elle soit, la médiation met en jeu le corps.


Le bilan psychomoteur

Il met en évidence, par des tests étalonnés et des observations, les difficultés, les potentialités et le mode d’expression de la personne, pour ensuite construire un projet de suivi psychomoteur ciblé.


La prise en charge et le projet psychomoteur

Suite aux bilans, le psychomotricien dégage un ensemble d’objectifs à atteindre grâce à des axes de travail précis. Le but d’une prise en charge psychomotrice est d’aider les personnes souffrant de différents troubles psychomoteurs de rattraper un éventuel retard de développement psychomoteur, d’amener la personne à se réapproprier son corps afin d’améliorer l’intégration de son vécu corporel, affectif et cognitif et par là à mieux pouvoir s’adapter à son monde environnant. 


Les mediations

Les médiations sont des outils qui permettent de travailler sur les axes de travail élaborés au début du suivi grâce au bilan psychomoteur et aux observations cliniques. Le psychomotricien passe par une médiation pour remédier à la difficulté ou le trouble. Une médiation peut être un objet, un jeu, une technique corporelle de stimulation, d'expression ou de relaxation, une activité artistique... Elle met en jeu le corps comme moyen d’expression et de communication. Le corps exprime des émotions et des sensations, et le psychomotricien imprime par la médiation corporelle des expériences à vivre, à ressentir qui s’inscrivent dans le corps.

Le choix de la médiation corporelle se fait en fonction de la personne, de ses affinités et de ses difficultés. Ainsi en séance, le psychomotricien peut utiliser:

  • La relaxation medicale
  • Le toucher thérapeutique
  • La stimulation sensori-moteur
  • Le jeu
  • L’expression corporelle
  • L’activités artistiques, musicales et rhythmiques
  • Le parcours psychomoteur
  • Le snoezelen


C’est pour qui?

Enfant et adolescent

  • Retard du development psychomoteur
  • Troubles psychomoteurs
  • Troubles du comportement (agressivité, colère, opposition…)
  • Difficultés d’accès à la symbolisation et à l’abstraction (retard de la parole, graphisme..)
  • Difficultés d’apprentissage scolaire
  • Troubles des fonctions cognitives
  • Difficultés relationnelles
  • Manque de confiance
  • Trouble de l’image du corps


Adulte

  • Stress
  • Burn out
  • Anxiété, angoisses
  • Dépression 
  • Troubles psychosomatiques
  • Troubles du sommeil
  • Trouble de l’image de soi
  • Douleurs
  • Difficulté dans le contrôle tonico-émotionnel
  • Déficiences motrices, sensorielles, intellectuelles
  • Troubles neurologiques


Personne âgée

  • Prévention de la chute et intervention post-chute
  • Démence (Alzheimer, démence à corps de Lévy, …)
  • Troubles d’equilibre
  • Troubles mnésiques
  • Dépression, syndrome de glissement
  • Douleurs
  • Parkinson
  • Troubles du comportement
  • Mauvaise gestion des émotions (inhibition ou débordement émotionnel)
  • Comportements impulsifs et les tendances à être dans l’agir
  • Difficulté à identifier des sensations (absence de sensation ou sensations délirantes)
  • Régression psychomotrice
  • Bien-être
  • Soins palliatifs